En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Karneval in Deutschland!

Par SABINE AUSSENAC-HECHT, publié le dimanche 3 mars 2019 01:25 - Mis à jour le dimanche 3 mars 2019 01:25
carnival-cologne-2017.jpg
Vom 11.11. bis zum Rosenmontag, Fastnacht und Aschermittwoch heißt es in Deutschland wieder "Alaaf" oder "Helau"! Karneval oder Fasching - wie man es in Süddeutschland bezeichnet - hat begonnen.

Le carnaval en Allemagne est une tradition pluriséculaire que l’on retrouve dans tout le pays en général entre les mois de Janvier et mars. Chaque grand carnaval de Munich à Cologne en passant par Dusseldorf ou la Forêt noire affirme son identité en couleurs et en costumes.

Le carnaval en Allemagne se célèbre beaucoup et les traditions et spectacles ne manquent pas. « Helau », « Kölle Alaaf » et « Narri Narro »  Le carnaval, également appelé la « cinquième saison », bat son plein entre la Fête des Rois et le mercredi des cendres.

Le Carnaval rhénan ; le plus somptueux carnaval en Allemagne

Trois distinctes traditions de carnaval en Allemagne existent et cohabitent. L’une des plus connues est le carnaval rhénan. Il débute chaque année le 11.11. à 11h11 . La saison du carnaval dure jusqu’au “mercredi des cendres” qui marque le début du Carême. Pendant ce temps, des centaines de réunions et de bals costumés, organisés par les sociétés de carnaval, “préparent” l’événement majeur de chaque saison, le cortège du “Lundi des roses”. Depuis longtemps les villes de Cologne, Düsseldorf et Mayence sont les fiefs de cette liesse organisée.

Des chars somptueusement décorés et des fanfares colorées serpentent alors à travers les villes. Les “Jecke” ou Fous sont sur les chars, dans la suite du couple princier du Carnaval ou bordent les routes par certaines de milliers. Confettis et bonbons pleuvent par millions sur une foule déchaînée qui ne se couchera souvent que le surlendemain, au lever du jour.

 

Le carnaval alémanique ou “Fasnet”, qui a ses foyers en Forêt-Noire et en Souabe, a conservé quant à lui son caractère païen et mystérieux. Chaque hiver, les habitants des villages et cités du sud-ouest de l’Allemagne se travestissent et peuplent les rues de dieux et de démons, de sorcières et de sorciers. Leurs masques en bois, sculptés et peints à la main au cours de l’année, varient selon les villes. Les différents costumes ont une signification particulière, ainsi les “Narro”, sortes de fous du roi aux traits aristocratiques, déguisés en monstres, chats, ânes ou encore des sorcières. Les festivités sont menées en “crescendo” jusqu’au mardi gras lorsque les défilés traversent les villes et les villages. Voici les hauts lieux du Fasnet alémanique : Villingen, Rottweil, Bad Dürrheim, Donaueschingen, Fribourg, Waldshut et Rottenburg.

 

La télévision n'est pas en reste: presque toutes les chaînes proposent des soirées entières "carnavalesques"...