En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Journée du souvenir des victimes de la déportation , premier et huit mai...

Publié le mercredi 1 mai 2019 18:13 - Mis à jour le mercredi 1 mai 2019 19:57

Le dernier dimanche d'avril est chaque année dédié à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination...

**

www.education.gouv.fr/cid55548/journee-du-souvenir-des-victimes-de-la-deportation.html&xtmc=deacuteportation&xtnp=1&xtcr=18

La Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, ou plus simplement Journée nationale du souvenir de la déportation, est une journée nationale française au cours de laquelle est célébrée la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a lieu le dernier dimanche d'avril. Elle a été instaurée par la loi du 14 avril 19541, sur proposition du sénateur Edmond Michelet2, qui faisait partie du réseau de résistance Combat et fut lui-même déporté à Dachau.

www.ambassadeurs-memoire-shoah.org/blog/les-eleves-de-la-haute-bruche

En Allemagne, c'est le 27 janvier que l'on commémore les barbaries:

www.km.bayern.de/pressemitteilung/11533/kultusminister-michael-piazolo-zum-internationalen-tag-des-gedenkens-an-die-opfer-des-holocaust-am-27-januar-bedeutung-von-erinnerungskultur-an-den-schulen-und-im-freistaat.html

www.fondationshoah.org/memoire/les-derniers-une-serie-documentaire-de-sophie-nahum

Sophie Nahum est allée à la rencontre d'anciens déportés pour recueillir leur parole. Elle en a tiré une série documentaire composée de programmes courts diffusés sur Internet.

À travers ces portraits d'environ 8 minutes se dessine un panorama collectif de ce que fut la déportation. Les témoins évoquent aussi la vie d’après, le traumatisme, la résilience, la question de la transmission et leur vision du présent. 

 

**

yomhashoah.fr/

Chaque année, en Israël et partout dans le monde, un hommage est rendu lors de Yom HaShoah aux 6 millions de Juifs morts durant la Seconde Guerre mondiale, victimes des nazis et de leurs collaborateurs.

En France, 76 000 Juifs – dont 11 400 enfants – ont été déportés vers les camps de la mort. Seuls 2 600 d’entre eux survécurent.

 

**

 www.linternaute.com/sortir/guide-des-loisirs/1228020-8-mai-jour-ferie-et-signification-de-la-victoire-de-1945/

En Allemagne, le 8 mai n'est pas un jour férié, mais la question se pose depuis quelques années.

de.wikipedia.org/wiki/Tag_der_Befreiung

 

 

NB:

En Allemagne aussi, de nombreuses personnes ont été déportées et ont résisté au nazisme...